Optimisation des redirections de nom de domaine

Nombreuses sont les sociétés qui administrent plusieurs nom de domaine, gérant des redirections de l’un à l’autre, n’imaginant pas que cela peut avoir une grande incidence pour le référencement de leurs noms de domaine.

Nous vous proposons ici un point technique sur les différents modes de redirection et leurs conséquences en matière de référencement.

Les types de redirections

Le fichier .htaccess, le Php, l’Asp et Cold Fusion permettent de préciser aux navigateurs ou aux robots visitant la page, la raison pour laquelle la redirection a été mise en place.

Si ces nuances importent peu pour les navigateurs (et donc pour les internautes), elles sont, par contre, très importantes pour les robots. Voici à quoi elles correspondent :

– 301 Moved Permanently : Document déplacé de façon permanente

L’adresse d’origine doit être totalement remplacée par l’adresse cible. La page conserve son “PageRank” et sa place dans les résultats des moteurs de recherche (sauf si son contenu a changé).

– 302 Found : Document déplacé de façon temporaire

L’adresse d’origine n’est pas accessible pour le moment, mais elle le redeviendra peut-être. Rien n’indique aux robots laquelle des deux adresses ils doivent conserver dans leurs index. Ce code 302 a été détourné de multiple façon pour leurrer les robots et sent désormais le souffre. Son utilisation est dangereuse en terme de référencement dans le cas ou la page comportant la redirection et la page cible n’appartiennent pas au même domaine.

– 303 See Other : Document remplacé par un autre de façon temporaire

La page d’origine doit être remplacée par la page cible, mais la page d’origine doit rester dans l’index. Ce code est peu utilisé.

– 307 Temporary Redirect : Document déplacé de façon temporaire

Ce code produit le même résultat que le code 302. Il a été créé en raison d’une ambiguïté : la plupart des robots traitent la redirection 302 comme s’il s’agissait d’une redirection 303. Le code 307 signifie donc sans ambiguïté que le document a été déplacé et non pas remplacé.

Les définitions ci-dessus correspondent à une théorie. Dans la pratique, le code 302 est compris comme “Document déplacé ou remplacé de façon temporaire” et le code 303 n’est pas utilisé.

Pour plus de détail, consultez le Status Code Definitions de W3.org

Contraintes et dangers des redirections

Le “Duplicate Content” Si, en raison d’une redirection mal gérée, les robots trouvent deux pages, à deux adresses différentes, qui comportent le même contenu (on s’accorde en général à penser qu’il faut veiller à avoir moins de 70% de concordance), ils considèrent qu’il n’y a pas lieu de les indexer toutes les deux. Selon les robots ou les circonstances, il peut arriver que : l’une des deux pages ne soit pas indexée (sans qu’il soit forcément possible de savoir d’avance laquelle sera choisie) la popularité (le “PageRank” dans le cas de Google) soit divisé en deux pour chacune des pages

Ce cas de figure, nommé “duplicate content” ne peut théoriquement pas se produire lors de l’utilisation de RedirectPermanent avec le fichier “.htaccess” ou lors de l’utilisation des redirections Php, Asp et Cold Fusion, mais il peut se produire avec RewriteEngine, la balise META “Refresh” et en cas de mauvaise compréhension et utilisation des redirections Javascript.

Les “Backlinks” Tant que votre système de redirection est en place, il importe peu que les sites qui parlent de vous fassent référence à vos anciennes ou à vos nouvelles adresses. Les moteurs reporteront tout le bénéfice de ces “backlinks” sur vos nouvelles adresses et les internautes parviendront dans tous les cas à vous retrouver. Si, par contre, vous êtes contraint de supprimer – à moyen ou à long terme – un système de redirection, vous devrez au préalable contacter tous les webmasters des sites qui parlent de vous pour leur demander de réactualiser leurs liens. Sans cette démarche, vous perdrez une partie de votre référencement le jour ou votre système de redirection ne sera plus opérationnel.