Facebook favorise le taux d’engagement au détriment de la qualité avec le nouvel Edge Rank

L’Edge Rank est le système qui permet d’évaluer le taux d’engagement, c’est à dire le nombre de ‘Like’ sur les posts des internautes membres de ce réseau social.

EdgeRank EdgeRank Facebook

C’est en d’autres termes l’algorithme utilisé par Facebook pour gérer l’affichage des publications d’un individu ou d’une entreprise sur les fils d’actualités de ses amis ou fans. Ainsi, lorsqu’une publication est faite par un individu ou lorsqu’une marque souhaite s’adresser à ses fans, on estime généralement que seulement 15 % des amis ou fans verront cette publication sur leur fil d’actualités. Ce qui signifie que lorsque qu’une page à laquelle vous vous êtes abonné poste un message, vous n’avez que 1,5 chance sur 10 de faire partie des utilisateurs qui le verront dans leur newsfeed.

Pour faire simple : « plus t’es sot, plus Facebook te diffusera ».

C’est l’Edgerank de Facebook qui conditionne sur quels fils de la sphère social de l’émetteur la publication sera affichée. L’algorithme de Facebook utilise le degré d’interaction habituel entre la marque et les fans, la nature de la publication et le temps écoulé entre la publication et le moment ou un fan consulte son fil d’actualité.

Facebook a modifié en septembre 2012 son algorithme fondamental pour assurer la visibilité des pages publiques. Cet outil a pour but de  filtrer les publications que les membres de Facebook reçoivent tous les jours dans leur fil d’actualité (le newsfeed), et en détermine la visibilité et la durée de vie. Même si Facebook reste très discret quant à la cuisine interne de l’Edgerank, les habitués et analystes du réseau avaient déjà pu remarquer que cette sélection algorithmique se fait en fonction de ce qui lie le membre de Facebook à la page à laquelle il est abonné. S’il a posté un message sur la page, s’il a beaucoup « aimé » et partagé les publications de cette page, si ces dernières sont plus populaires que d’autres auprès de ses amis Facebook : la page aura une visibilité plus importante dans son fil d’actualité.

Cela change bien entendu la donne quand à l’audience des messages postés sur Facebook depuis les pages publiques, des entreprises ou des marques. En effet, un post avec un trop faible Edge rank risque de ne pas être diffusé, alors qu’un post qui a reçu de nombreaux like sera diffusé bien au-delà des 15% de fans de la page, Facebook annoncait en juin un taux moyen de 22 % de diffusion. L’idée selon un porte-parole de Facebook France, c’est d’optimiser « en continu le fil d’actualité afin de mieux traiter le très grand nombre de contenus qui y est diffusé. L’objectif est de permettre aux utilisateurs de voir les publications qui pourraient le plus les intéresser et avec lesquelles ils sont les plus susceptibles de s’engager ».

Etant donné que la recette du « like » sur ce réseau très ludique est de poster des photos chocs, des sottises et autres blagues… il est bien évident que cette politique va tendre d’une part à tirer le niveau des échanges vers le bas et d’autre part à augmenter le recours aux méthodes publictaires, seul et unique moyen pour assurer la diffusion d’un post sérieux et ne générant pas spécialement de ‘like’ instantannées.

Autre innovation en préparation, les nouveaux boutons « Want » et « Collect » qui vont peut-être bientôt voir le jour et ferons l’objet d’un autre article… Nous attendons toujours la sortie de l’évluation négative « I don’t like » mais ça c’est probalement pas pour demain !

 

Next post:

Copyright © 2000 - 2016 All rights reserved. Philemonday Agency